Rechercher

Bien se connaître pour (re) trouver l'emploi



A la suite de l'Assemblée Générale statutaire du 31 mars 2022, l’Ascape 35 a proposé à ses invités une conférence débat autour du thème : "Bien se connaitre pour (re) trouver l'emploi". L’intervention a été présentée et animée par Cyril Barbé, dirigeant d’Apollo Conseil, coach de dirigeants et managers en projets innovants.


En introduction à sa conférence, Cyril Barbé a rappelé le constat de l'Ascape 35 depuis plusieurs mois : une opposition assez nette entre 2 typologies d’adhérents : ceux qui manquent de confiance en eux, et ceux qui sont plutôt en excès.


Pour ces derniers, 4 conseils principaux :

  • la prise de conscience de cet excès de confiance

  • l’acceptation des avis contraires à ceux attendus

  • la prise de conscience des biais cognitifs, donnant une vision déformée de la réalité

  • et savoir apprendre de ses erreurs

Pour ceux qui manquent de confiance en eux (la majorité), le conférencier a mentionné 4 axes :

  • savoir s’inspirer de nos réussites, même dans un autre domaine

  • savoir s’inspirer de la réussite de nos pairs

  • la maitrise de ses émotions (qui sont perçues comme prédictives d’un échec à venir)

  • et la maitrise de ses forces, ce concept clé de psychologie positive


Concernant la gestion des émotions, ce sont des signaux d’alerte que nous ne pouvons pas empêcher, mais que nous pouvons apprendre à gérer :

  • en les accueillant (au lieu de les refouler)

  • en les exprimant verbalement

  • et enfin en développant volontairement des émotions positives


Il a aussi rappelé qu’il est essentiel de bien se connaître, pour bien savoir choisir les employeurs et les jobs sur lesquels postuler. En effet, plus les personnes sont à leur juste place dans une candidature, plus elles se donnent de chance de succès.


Il a ensuite évoqué les qualités attendues des employeurs. Ceux-ci sont toujours assez frileux sur les profils atypiques, mais fondamentalement ils ont besoin de personnalités originales et qui assument leurs différences, leurs spécificités, pour justement faire face aux enjeux actuels, de complexité, d’incertitude, entre autres.

Ceux-ci attendent des compétences comportementales (soft-skills) plus que techniques : Capacité à travailler en équipe et aptitudes relationnelles, agilité, créativité et capacité à être force de proposition, capacité à surmonter les obstacles et les échecs, entre autres.

Sur tous ces aspects, Cyril Barbé a rappelé que l’immense majorité des personnes dispose de ces qualités en eux, mais qu’ils ont tendance à se sous-estimer sur ces aspects par manque d’expérience, et surtout manque de confiance en eux. Par exemple, les rencontres entre amis, l’organisation d’un weekend, les jeux en réseau, ou encore les sports d’équipe, sont autant d’occasions où nous mettons en œuvre nos capacités de travail en équipe.


Il a conclu en disant « Osez faire un travail sur vous-même, et vous faire accompagner pour cela" ! Dans les pays anglo-saxons, la perception du coaching est beaucoup plus positive qu’en France, et il y a environ 10 fois plus de personnes qui se font accompagner ! ».


Merci Cyril pour cette présentation riche et intense !! Mieux se connaitre : une clé pour gagner en confiance en soi, ou la maitriser, et trouver, retrouver le bon emploi !

Cyril Barbé est coach et consultant professionnel, spécialisé dans l’accompagnement des HPI et HPE (Hauts Potentiels Intellectuels / Emotionnels / Hypersensibles), et dans l’accompagnement collectif des projets complexes et ambitieux.